jeudi 20 novembre 2014

Le Miam aux fruits, les plus et les moins

Forte des reproches que l'on pouvait faire à la Crème Budwig, France Guillain a mis au point sa propre version revue et corrigée, le Miam aux Fruits - MOF pour les connaisseurs -, lequel connaît aujourd'hui une vraie renommée. A mon sens bien méritée.

La recette est simplissime : on écrase une banane bien mûre (le fait de l'écraser rend la banane plus digeste, même pour les personnes qui ont tendance à être constipées par exemple), on y ajoute une à deux cuillerée(s) à soupe d'huile de colza (pour les omégas 3) et on les émulsionne déjà bien ensemble.
On y ajoute 3 cuillerées à soupe de graines récemment broyées (du lin pour le omégas 3, du sésame pour le calcium, de la courge pour la protection de la prostate pour les hommes, 3 ou 4 amandes et/ou noix diverses et/ou noisettes pour les bonnes graisses qu'elles contiennent), 1/2 citron bio pressé, et 3 fruits coupés en morceaux (comme la poire, la pomme, le kiwi bien mûr, la papaye, la mangue ou les baies de saison, on évite en revanche le melon, la pastèque, les agrumes... qui font mauvais ménage avec les autres composants du Miam).
Et on déguste !

Les plus : les bons sucres, les bonnes graisses... Tout en étant sûr d'avoir sa dose quotidienne de fruits. Pas de mauvaises associations alimentaires, l'ensemble est complet et très digeste, bourré d'enzymes (mon dada !) et de vitamines. Ainsi on est (en principe) rassasié jusqu'à la fin de la matinée (Disons que les hommes qui ont peur de mourir de faim peuvent sans souci ajouter une demi banane) ;

Les moins : pour être honnête, il n'y en a pas vraiment, sauf qu'il contient très (trop ?) peu de protéines. C'est vrai aussi qu'il faut compter une dizaine de minutes pour le réaliser et que certaines personnes préfèrent les passer au lit... Pour ma part, je fais mettre un peu moins de jus de citron, recommandant plutôt d'en ajouter juste un filet (en particulier pour ceux que l'on nomme les neuro-arthritiques en naturopathie, ces personnes plus frileuses, stressées, étant sujettes aux fuites minérales). Enfin, certains reprochent au MOF son apport de sucres assez important et donc de solliciter la glycémie dès potron-minet, mais ce sont néanmoins des sucres de bonnes qualités, avec un index glycémique plutôt moyen, donc nettement moins problématique que la majorité des céréales de petit déjeuner existant sur le marché. N'oublions pas que les glucides de qualité constituent le carburant de notre corps et que nous en avons donc besoin pour vivre, se déplacer, travailler et... penser !

On peut en revanche encore optimiser la recette en y ajoutant du pollen frais (sauf pour les personnes allergiques), des germes de blé, quelques fruits secs (ayant préalablement trempés dans de l'eau tiède ou du thé vert afin d'éliminer les sucres en excès), et/ou en associant huile de colza et huile de germes de blé pour la vitamine E.

Visuel : Vanessa Cuisine

1 commentaire:

  1. Bonjour, je n'entend que du bien du MOF. Je l'ai essayé car je n'arrive pas à trouver un petit déjeuner qui me convient. Pourtant, en respectant la recette au pied de la lettre (j'ai acheté le livre de France Guillain) il me déclenche immédiatement après des brulures d'estomac. Je pense que le fait de manger autant de fruits frais le matin ne me convient pas ! Pourtant je ne fais pas le poire pomme kiwi déconseillé (car trop acide !)et j'ajoute d'autres fruits (mangue kaki grenade). Du coup je ne sais plus quoi manger au petit déjeuner sans laitage (je n'aime pas non plus les laitage brebis et chèvre !) et sans gluten :-( Auriez-vous un conseil ? En vous remerciant

    RépondreSupprimer